CONSEIL LOCAL DE SANTE MENTALE LENS-HENIN

Le pouvoir psychiatrique

FoucaultTexte établi par Frédéric Gain, agrégé de philosophie, à l’occasion du séminaire mensuel organisé par l’association « Le Cheval Bleu ».

Quelques pistes de réflexion à partir du cours de Michel Foucault: le Pouvoir psychiatrique (Collège de France, 1973-1974, Gallimard-Seuil, 2003)

Mon but, en préparant cet exposé, n’était ni de discuter les tenants et aboutissants du travail de Foucault, ni de résumer celui-ci. Je me propose plutôt de soumettre l’ouvrage à une sorte de radiographie, c’est-à-dire de faire ressortir les éléments susceptibles d’amener des psychiatres à se poser des questions sur leur pratique, dans un contexte social.

En centrant son cours sur la notion de « pouvoir psychiatrique », Foucault étudie la pratique des psychiatres dans son articulation avec la société. Il ne s’agit pas d’une histoire des théories psychiatriques, mais pas non plus d’une histoire de l’institution psychiatrique au XIXe siècle : parler d’institution, ce serait poser comme donné quelque chose qui change de sens et de fonction au cours du temps, et qui surtout se caractérise par un perpétuel rééquilibrage.